© 2013-2019 by Fabian Cretton

    Voie du Milieu

    Un essai sur le Taiji Quan Lun (attribué à son créateur légendaire Zhang San Feng 张三丰)
    TaiJiQuan Lun - Partie 3

    Il ne peut y avoir de déficience ni d'excès, de bosse ni de creux, il ne peut y avoir d'interruption

     

    Cependant la coordination ne suffit pas, le mouvement de l'ensemble doit être harmonisé

     

    L'influx nerveux doit animer uniformément chaque partie du corps, il ne peut y avoir une partie animée différemment d'une autre. Il ne suffit pas de bouger toutes les parties du corps, mais elles doivent bouger en harmonie, à la même vitesse et même amplitude. Ainsi aucune partie n'est mise physiquement en avant ou en retrait, aucune partie ne bouge avant ou après l'autre. Il ne peut y avoir de coupure dans l'influx nerveux, on ne peut se permettre d'oublier momentanément une de parties du corps.

    Vers l'accueil
    To the homepage