© 2013-2019 by Fabian Cretton

    Voie du Milieu

    Taiji Martial - Cours de Taiji Quan traditionnel en Valais/Suisse

    Voici une vidéo "brute" d'une dizaine de minutes pour démontrer différents aspects du cours pour adultes, ainsi que de ma pratique:

    Quelques témoignages ainsi que quelques réponses à la question "comment évaluez-vous votre pratique":

     

    Géraldine

    Cours très intéressant, on a une autre image des arts martiaux, on les voit sous un autre angle.

     

    On n'est pas obligé d'aimer les sport de combats, ni les sports trop lents pour apprécier ce cours, on découvre que tous les sports peuvent être pratiqués à différentes vitesses d'exécution et ça c'est plutôt cool.

     

    On arrive aussi a intégrer ses (tes) conseils dans la vie quotidienne pour une vie plus saine et une meilleure posture.

     

    Et le faite que Thang te seconde nous permet de travailler a différents niveaux, débutants et avancés dans le même cours, et c'est stimulant, même si on n'est pas tous égaux devant l'effort.

    Merci à vous deux

     

    Guy

    Je pratique 3 à 4 x par semaine en dehors du cours, de 15' à 45', le soir. Le cours du mardi est très important car il est un recentrage et à chaque fois des questions, même au sujet de petits détails, trouvent leurs réponses. Cela peut être l'ajustement d'un mouvement ou d'une posture ou la prise de conscience d'un ressenti. Pour cela l'observation de ce que tu nous montres par l'exemple est infiniment précieux.


    Je crois bien voir le lien entre les choses apparemment différentes que tu proposes, il s'agit d'une attitude générale et j'y retrouve beaucoup d'éléments que je renvoie à ma pratique professionnelle.


    Le fait de pratiquer souvent les mêmes choses n'est pas lassant, on découvre que ces choses sont en fait à chaque fois autres et cela témoigne probablement que l'on évolue dans sa propre perception, on devient plus sensible, on s'aperçoit aussi de l'immense territoire qui reste à explorer devant nous.


    On découvre aussi que la plupart du temps, nos gestes et nos pensées sont automatiques, mécaniques. La pratique du Tai Chi permet une autre prise de conscience. Lorsqu'on peut ressentir, même de façon très fugitive une énergie qui semble en fin de compte tout à fait naturelle, ou un apaisement de l'esprit, on comprend que cet état existe, c'est une invitation au travail et à la faire vivre.


    En fait, on devient moins étranger au monde et à soi-même. ça prend du temps, mais ça donne du sens.


    Au niveau physique, je n'ai pas encore retrouvé la souplesse de mon enfance (je ne me souviens pas avoir été souple), mais je n'ai plus eu mal au dos depuis de nombreux mois. Je sens aussi que je peux être plus stable, autant dans une posture immobile que dans un enchaînement.


    Alors merci pour ton exemple, tes encouragements et ton souci d'adaptation qui rendent le cours si vivant.
    Ce message s'adresse également à Thang.

     

     

    Marc-André

    En ce qui me concerne, j'ai le sentiment  d'avoir progressé; mais cette impression est quelque peu diffuse; d'ailleurs elle est remise en cause à chaque cours, car le nombre de détail à mémoriser  est conséquent. Je me rends compte surtout lors de l'exécution de la forme, ou si je n'avais pas l'exemple et le miroir, ou les collègues,  les enchaînements seraient beaucoup plus hésitants.


    Cela démontre également le potentiel de progression , que tu nous as maintes fois expliqué.


    J'apprécie les exercices qui sont toujours assortis d'explications détaillées et dont le but final se retrouve dans la forme; cette logique du fil rouge dans l'enseignement me convient parfaitement.

    Par contre je mesure chaque mardi soir le chemin à parcourir pour progresser; mais finalement le but est peut-être de se trouver sur le chemin...

     

    Yves

    Il m'est difficile de m'auto-évaluer, mais il me semble que mon ressenti s'amplifie au fil des ans, et maintenant je ressens une bonne posture.

    L'harmonisation des mouvements devient aussi plus facile et moins réfléchie.

     

    La dédente musculaire est loin d'être là, mais comme mon resenti se développe, il me semble que j'arrive à mieux maitriser ma nervosité pour essayer d'être plus détendu. Dans la forme, je ressens une certaine détente et un plaisir de faire les mouvements.

     

    Pour la partie martiale, il me semble que mes coups sont moins réféchis et plus fluides.

     

    Et pour terminer, quand nous faisons une méditation, j'arrive mieux à sortir du contexte journalier et à me concentrer sur mon corps.

     

    Un grand merci pour ton cours très varié.

     

    Joseph

    Encore une année qui nous file entre les doigts…

     

    Durant cette période plusieurs thèmes ont été approchés et travaillés. Notamment la forme, le pas, la détente interne, le TuiShou, la posture… La détente interne est à mon avis un « gros morceau » et la phrase « investir dans la perte » prend toute sa signification, car même en pratiquant je ressens encore des tensions au niveau des épaules et de la nuque…

     

    Ce qui me plaît le plus, c'est la partie « martiale » et ce que je trouve génial, c'est que tout est lié ; tout ce qu'on apprend au niveau tai chi, structure et détente tout peut s'appliquer dans un combat.

     

    J'ai de la peine à m'auto évaluer. Ce que je peux dire, c'est que j'ai toujours autant de plaisir à apprendre, même si je sais que c'est un éternel apprentissage. Il n'y a jamais rien d'acquis et on est dans un perpétuel paradoxe entre frustration et soif d'apprendre…

     

    Au niveau du cours, rien à dire… on est tout de suite à l’aise et c’est beau d’avoir un prof passionné. Encore merci pour cette année et bon séjour en Chine…

     

    Quelques témoignages du stage de Fribourg, printemps 2016:

    Merci Fabian. Tu m’as permis de me rappeler que l’essentiel dans le taï-ji, et peut-être de façon générale, est de s’efforcer à acquérir les principes de  base et à les conserver. La forme est un outil et non un but, outil que l’on doit façonner et respecter sans perdre l’esprit du débutant.

    Pierre

     

    Je tiens à vous remercier de l'après-midi passionnant que vous m'avez fait passer... Votre approche, votre gentillesse et les remises en question que vous nous amenez à faire sont vraiment enrichissantes...et amènent à vivre le tai-ji autrement! Merci encore et à bientôt sûrement...

    Véronique

     

    J’ai beaucoup apprécié ce travail en profondeur, celui global du corps qui rejoint totalement celui de notre école: "poussée - tantien - main », soit les diagonales.

    Le travail à deux est aussi un chouette aspect.

    Laurence

    Merci Fabian pour ce stage! C'est admirable la façon dont tu transmets cet art martial! Ta pratique et ta compréhension du Taï ji sont digne d'un grand maître! Respect

    Benoit

    Je pensais être fatiguée après ce stage, d'exercices et de concentration. Eh ben non, au contraire, j'étais pleine d'énergie.
    Merci à vous deux pour cette journée d'échange et de partage.
    Je m'inscris au prochain stage...!!! Quand...? Où...?

    Anne

     

    Chers Fabian et Thang

    Merci de ce bon partage et de votre généreux enseignement!

    L'ambiance chaleureuse et amicale, votre joie et la haute exigence vers laquelle orienter notre travail. Beau programme en effet, à pratiquer au quotidien... et sans fin!

    Tu m'as donné des clés, ces déclics qui sont les micros changements, subtils, et qui transforment, ouvrent, dans la douceur et la bienveillance. Joie!

    A mon piano, le son aussi se transforme lorsque la détente est réelle, et il y a alors un espace d'où peut surgir la musique...

    Ta comparaison pour l'apprentissage mental ou manuel du piano est tout à fait intéressante. Mais comme pour tout art, la calligraphie, les arts martiaux, il faut aussi la répétition pour entrer dans le geste; il faut toujours les deux, n'est-ce pas?

    Claudine

     

    Quelques témoignages recueillis lors d'un stage organisé à Lausanne par Nicole Henriot, au printemps 2015:

    Ci-dessus la vidéo du stage tirée de mon article de blog

     

    Fabian et Thang, ce stage était formidable...une découverte pour moi, une nouvelle façon d'écouter le corps (le sien et celui du partenaire). J'ai adoré et pu toucher de toutes nouvelles sensations. Il me reste la question de savoir comment mettre en pratique ce que j'ai entre-aperçu là, car je suis toute débutante en taiji. J'ai donc besoin d'autres occasions de pratique avec conseils avisés...

    Anne P.

     

    J’ai été conquise par ton approche pluri-disciplinaire du taiji. En effet, mon esprit cartésien européen a besoin de comprendre par l’intellect, mais aussi de pouvoir expérimenter par différentes sensations.Ton enseignement a été limpide, concret, et l’on sent un très solide bagage derrière qui te rend crédible dans tes propos.

    Nicole C.

     

    J’ai apprécié le stage, l’enthousiasme de Fabian qui se traduit par un fort désir de partager sa recherche et ses découvertes dans le domaine de l’amélioration qualitative de notre pratique à tous. Fabian est généreux, clair et passionné, il suffit de se laisser porter !

    Sinon il me semble que les thèmes présentés, les 5 caractéristiques idéales de la pratique, pourraient faire l’objet d’un stage par thème !

    J’ai aussi apprécié l’aspect « beyond schools », cher à Jasnières et Taiji tcho. Ça fait du bien cette ouverture. 

    Valérie O.

     

    J'ai beaucoup apprécié cette occasion d'approfondir le travail intérieur qu'apporte la pratique du tai-ji. La manière à la fois extrêmement respectueuse et très généreuse de Fabian d'enseigner est vraiment précieuse! Les explications plus "théoriques" sont très enrichissantes. Les mettre directement en lien avec la pratique est évidemment essentiel!

    Le tuishou semble toujours me permettre une certaine prise de conscience de mes blocages, de pistes m'aidant à progresser: plus difficile à faire seule....

    Véronique K.

     

    Un immense merci à Nicole pour avoir organisé ce stage et donc de nous avoir permis de rencontrer Fabian. Je savais bien qu'il fallait que je reprenne les cours avec Toi !!
    Un énorme merci à Fabian, grâce à tes mots et tes démonstrations en réel, je pense avoir mieux compris ce vers quoi l'on doit tendre lorsqu'on pratique le tai chi. Je n'imaginais même pas toute la porté du yin et du yang, ni donc l'ampleur du travail à faire... FangSong et plus encore... Quelle chance d'avoir dans un petit support de cours le résumé de toutes tes années de travail !
    Je ne suis pas fan du travail à deux avec des inconnus (une des raisons qui m'a fait arrêter l'aïkido dans ma jeunesse), mais d'avoir senti l'ancrage en fluidité de Thang m'a épaté, et m'a fait mieux comprendre ce que Nicole nous répète sans cesse. Comme quoi le toucher peut apporter beaucoup!
    Catherine S.

    Vers l'accueil
    To the homepage